Comment désherber le sol ?

Comment désherber le sol ?

Sarchiare il terreno est une technique de culture très courante qui est pratiquée depuis longtemps, dans les petites cultures est encore faite manuellement dans les grandes cultures au lieu d’utiliser des moyens mécaniques pour automatiser l’opération, économisant ainsi temps et efforts.

Rendez-vous sur https://www.coupebordurethermique.fr pour retrouver les meilleurs choix de coupe bordure thermique.

Dans ce guide, je veux vous donner quelques conseils sur la façon de désherber le sol, ainsi que des informations de base pour comprendre à quoi sert le désherbage et quels sont les avantages de le mettre en pratique.

Le désherbage est un terme qui dérive de l’outil qui est habituellement utilisé pour effectuer ce processus, ou la mauvaise herbe aussi appelée désherbeuse ou désherbeuse. C’est un outil avec une lame avec laquelle vous pouvez couper le sol, en fait il existe plusieurs versions, celles les plus utilisées ont trois dents courbes avec des extrémités pointues, d’autres ont plutôt 2-3 dents courbes avec de petites bêches à la fin. Vous pouvez jeter un coup d’oeil aux différents types de sarcleuses disponibles sur le marché.

Pourquoi tu te sevres toi-même ?

C’est la première question qui se pose à ceux qui sont nouveaux dans le monde de l’agriculture et du jardinage en général. Le désherbage est principalement réalisé pour éliminer les mauvaises herbes au sol, aérer la surface et permettre une meilleure assimilation de l’eau par les racines. En brisant la surface du sol, en effet, l’eau pénètre mieux, même n’importe quelle fertilisation peut libérer plus rapidement les nutriments dont les plantes ont besoin.

Le désherbage : une technique indispensable ou non

On m’a souvent posé cette question, l’Assemblée de l la réponse est, ça dépend. En général, si le sol a été travaillé, les opérations d’affinage et de nivellement ont été effectuées avant le semis, la couche superficielle sera déjà dans un état optimal pour favoriser la croissance des plantes. Cet “état optimal” durera plusieurs semaines ou plusieurs mois en fonction du climat et des conditions météorologiques. Après le semis, les plantes auront plusieurs semaines d’autonomie au moins du point de vue de la lutte contre les mauvaises herbes. Cependant, pour dire si c’est nécessaire ou non, nous devons d’abord considérer le type de culture que nous avons devant nous. Toutes les cultures n’ont pas besoin de cette intervention et souvent, même si elle est effectuée, elle n’apporte pas de grands avantages, surtout lorsqu’il s’agit de cultures automne-hiver.