Les marmites, comment choisir le bon matériau ?

Les marmites, comment choisir le bon matériau ?

Aluminium ou acier ? Cuivre ou céramique ? Selon vous, quel est le meilleur matériau pour les casseroles et les poêles ?

Retrouvez dans cet article les meilleurs comparatifs de chariot plancha.

Et la tienne ?
De quel matériau sont-ils faits ?
Dans la cuisine, dans les différentes phases de travail, l’obtention d’un bon résultat dépend aussi de l’utilisation correcte des casseroles, du choix qui est fait également en fonction des matériaux dans lesquels elles sont faites, ainsi que de la capacité à tirer le meilleur parti de leurs caractéristiques.
Nous pouvons donc dire que savoir choisir le bon matériau pour les aliments que vous allez cuisiner peut avoir une influence considérable sur leur succès.
Il n’y a pas de matériau idéal pour toutes les préparations, de temps en temps il est conseillé de choisir en fonction des propriétés de l’aliment et des caractéristiques des ustensiles de cuisine.
Dans cet article je vais essayer de vous accompagner dans ce choix, car ce sont les détails qui font un plat, un grand plat.

En particulier dans le choix des différents matériaux auxquels vous devrez faire attention :

  • Conductivité thermique
  • Inertie chimique
  • Propriétés antiadhésives
  • Maniabilité et facilité de nettoyage
  • Le coût

La conductivité thermique et l’inertie chimique sont d’une importance fondamentale dans un matériau pour qu’il soit optimal en termes de cuisson, mais ce sont aussi deux caractéristiques difficiles à trouver dans un même matériau.
La conductivité thermique est la capacité d’un matériau à laisser passer la chaleur uniformément et rapidement ; dans la cuisine, elle indique donc la capacité de conduire la chaleur absorbée, par exemple de la cuisinière, vers les aliments placés à l’intérieur du pot utilisé.
Dans la pratique, la flamme chauffe le fond du pot, puis le récipient entier, puis transmet la chaleur des parois internes du pot à son contenu.
En fonction du matériau, mais aussi de l’épaisseur des parois et du fond du pot, la chaleur sera transmise plus ou moins rapidement de la source qui la produit au contenu du pot lui-même.
Lorsqu’une casserole, ou poêle, a une bonne conductivité thermique, elle convient à une cuisson rapide (à feu vif) car elle permet une distribution uniforme de la chaleur sur le fond et sur les parois.
En général, les métaux sont de bons conducteurs thermiques.
Les casseroles à faible conductivité thermique, par contre, sont utilisées pour une cuisson prolongée sur une flamme modérée (comme les ragoûts, les viandes braisées et les ragoûts ou même les bouillons ou les fonds), car la chaleur se propage lentement.
Les matériaux à faible conductivité thermique comprennent l’acier inoxydable, la fonte, le verre trempé et la terre cuite.
L’inertie chimique est la résistance d’un matériau à la corrosion et à l’oxydation, deux altérations qui provoquent le transfert aux aliments de goûts et d’odeurs désagréables, ainsi que de substances nocives pour la santé.