ORIGINES ET DÉVELOPPEMENT DE LA RADIODIFFUSION

ORIGINES ET DÉVELOPPEMENT DE LA RADIODIFFUSION

1919

Première loi du Parlement sur la radiotélégraphie et la radiotéléphonie (n° 395 du 30 juin). L’année précédente, la société “L’Araldo telefonico” (Telephone Herald) a été créée, transmettant par fil sur un réseau de trois cents kilomètres de lignes aériennes.

Lisez ce comparatif pour faire le meilleur choix de radios wifi.

1924

En avril, les administrations des chemins de fer, des postes et télégraphes, des téléphones et de la marine marchande ont été unifiées. Le ministère des Communications, dirigé par Costanzo Ciano, a été créé.
Premier décret-loi définissant le contenu des émissions, le système de financement des futurs concessionnaires par la publicité commerciale et une cotisation.
Le 10 juillet, le décret royal 1226, portant approbation du règlement d’application du RD 1067 du 8 février 1923, a établi que ” l’installation et l’exploitation des communications par ondes électromagnétiques sans fil sont réservées à l’État, le pouvoir du gouvernement de les accorder en concession “.
Le 27 août, à Rome, l’URI (Union des radios italiennes) a été créée, issue de la fusion de Radiofono (Société italienne des radiocommunications circulaires) et de SIRAC (Société italienne des audiences circulaires). Enrico Marchesi (ancien directeur central de la FIAT) en est le président.
Le 6 octobre, à 21 heures, la voix d’Ines Viviani Donarelli commence les programmes par un concert inaugural (la première chanson est de Haydn). Les programmes se terminent par les notes de Giovinezza.
Le 31 octobre, l’agence de presse Stefani est désignée, par résolution du gouvernement, comme la seule source de nouvelles que l’URI peut transmettre.
Le 27 novembre, le ministère des Communications accorde à l’URI le droit exclusif de fournir des services de radiodiffusion circulaire dans tout le pays pour une période de six ans. L’URI s’est engagée à fournir un certain nombre d’émissions quotidiennes et à étendre le réseau des stations émettrices.
Le prix d’un appareil radio équivaut au salaire mensuel moyen d’un fonctionnaire.

1925

Le 18 janvier sort le premier numéro de “Radio Orario”, puis “Radiorario” l’année suivante, l’hebdomadaire officiel de l’URI.
A partir du 16 mars, outre les “Stefani News”, les “Government Communications” seront diffusées à 13h et 19h30. Le reste du programme est principalement musical, avec de la place pour le jazz.
10 mai, 21 heures : Un groupe de jeunes hommes entreprenants, conduits par Eugenio Gnesutta, en attendant la création par l’URI de la gare de Milan, créent une station privée, appelée Posto Zero, qui assurera des transmissions quotidiennes en soirée.
Le 31 août, le premier signal horaire est diffusé.
Le 8 décembre, la station de radio de Milan est entrée en service. Les installations techniques et artistiques sont concentrées en un seul lieu.

1926

Le 9 avril, à Turin, le SIPRA (au capital divisé entre l’URI et la SIRAC), (société italienne de publicité radiophonique anonyme) a été fondé, qui a immédiatement obtenu la gestion de la publicité URI. Le premier président est Arnoldo Mondadori. En octobre, la publicité radiophonique a commencé, avec de brèves annonces pendant les intervalles entre les programmes.
Le 14 novembre, la station de radio de Naples est entrée en service. Le mois suivant, la première liaison simultanée Rome-Milan-Naples a été diffusée.

1927

Le 19 juin, le premier reportage sportif en direct à la radio sera diffusé : c’est le galop du Grand Prix de San Siro.
Depuis le théâtre Dal Verme, le 12 juillet, la station milanaise diffuse en direct la Tosca interprétée par Beniamino Gigli.
Avec l’accord du 15 décembre, le gouvernement accorde à l’URI la concession du service de radio-audit circulaire pour vingt-cinq ans.

1928

Le 15 janvier, le concessionnaire URI a officiellement pris le nom d’EIAR , et Enrico Marchesi en a été confirmé président.
Le 21 janvier, première réunion du Comité supérieur de contrôle de la radiodiffusion institué par le RDL n° 2207 du 17 novembre 1927.
Premier reportage radio, le 25 mars, d’un match de football : Italie-Hongrie, résultat 4 à 3.
Inauguration des radios de Gênes et de Bolzano.

1929

A partir du 7 janvier, le “Giornale parlato” sera diffusé en trois éditions quotidiennes.
La première radio automobile de voitures avec équipement radio, à Padoue, le 16 juin.
La bague de Théodose de Luigi Chiarelli est la première radiocomédie originale. L’œuvre, diffusée le 3 novembre, aura l’honneur d’être diffusée plus tard à la radio anglaise.

1930

La direction générale d’EIAR déménage de Milan à Turin.
Le “Radiorario” devient “Radiocorriere” avec le premier numéro de l’année. Le format changea et le siège social passa de Milan à Arsenale 21 à Turin. Maintenant, il est proposé comme un journal de variété, pas seulement comme un bulletin d’émissions.
Le 19 janvier, la nouvelle station de radiodiffusion nationale de 50 kW de Roma-Santa Palomba, l’une des plus puissantes d’Europe, est entrée en service.
Le 15 juin, Milan et Turin ont diffusé les premiers bulletins d’information de l